Rapport au Tenga, 13 Octobre 2018

Racontez vos aventures et celles de vos petits camarades
Duc Leto Atreide
Messages : 4
Inscription : 31 janv. 2018, 23:42
Localisation : Calladan douce et lointaine mère des eaux...

Rapport au Tenga, 13 Octobre 2018

Message par Duc Leto Atreide » 13 oct. 2018, 16:18

Ce rapport fut remis à ses destinataires en un écrin d'ivoire, écrit de fins traits et de courbes élégantes, portés sur une page de soie fine et parfumée de manière exquise. Ayant pour sceau un ouvrage complexe de cire et d'argent.


---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
A l'honorablissime Nobunaga Dono
A l'estimé Ranmaru
A l'honorable Mitsuhide

Moi, Daimyō Matatsune Gengo birōdo, vous fait part de mon rapport.

Conformément à la tâche confiée par l'estimé Ranmaru, en sa qualité de premier page de Nobunaga dono, j'ai conduit l'action de revanche à l'encontre du parjure Maeda Toshiee.

Les hommes qui me furent confié partirent; pour partie à travers les monts prendre la mesure des forces du parjure, pour partie au travers de la mer et du pays jusqu'à Kameyama, demeure de l'honoré Aeda Mitsuhide.

Les spécialistes de l'ombre et du feu, portèrent le plan de divisé l'armée ennemie par la ruse et le subterfuge. Détruisant à grand fracas les réserves de poudre noire de l'ennemi. Et faisant passer le clan Uesegi pour traîtres après avoir de nôtre fait assassiner les dirigeant du clan Höjö.
Ne restèrent que quelques milliers d'hommes épuisés par le combat de la nuit, dépourvus de poudre et en proie à la méfiance dans leur propre camps lorsque le l'aube pointa, voyant déferler la garnison de Kameyama.

Notre mission accomplie et le traître balayé, nous nous en retournèrent vers Sakai, vous faire part de nos succès.
Avec notre respect et notre dévouement sincère.
Daimyō Matatsune Gengo birōdo
[4 sceaux d'argent et bronze de huit kilos]

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Chani s’approcha : « Veux-tu que je me retire, Muad'dib ? » Il la regarda. « Te retirer ? Jamais tu ne quitteras mon côté. »

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 0 invité