Les chroniques des frères Tastrophe

Racontez vos aventures et celles de vos petits camarades
sheshe le diplomate
Messages : 39
Inscription : 03 févr. 2017, 18:31

Les chroniques des frères Tastrophe

Message par sheshe le diplomate » 10 juil. 2018, 11:42

Un groupe de hors-la-loi ainsi qu'une mage de l'académie fauchée et une chèvre ont été mandatés par le baron de la mafia locale afin de voler un tableau.
Ce tableau étant dans la maison d'une méduse, le groupe choisit d’inspecter les lieux afin de se préparer pour la nuit. Alors que le groupe approchait de la maison, Derche décida d'enfoncer la porte en pleine journée, parce que c'est logique et discret, puis de se faire passer pour un apprenti d'Hector le charpentier menuisier afin de la réparer et d'entrer dans la maison. Pendant ce temps Solaria, la jeune mage, est allé voir Marco, un expert en art plastique, afin de lui échanger une dose de Crique (nouvelle drogue à la mode) contre une esquisse du tableau "la fausse chanterelle" qui est le tableau que le groupe doit voler.

Le soir venu le groupe se lança à l’assaut de la maison en crochetant la porte principale de la demeure. N'ayant pas de lumière Assan partit racketter l'allumeur de torche, celui-ci résistant il lui tira une flèche dans la tête, pris la torche puis rejoignit le groupe. Après être entré le groupe trouva rapidement le tableau et s'enfuit à toute jambes car des bruits de grognements se rapprochaient.

Le partit d'aventurier retourner chez Don TASTROPHE, celui-ci mis le tableau au clair de lune puis leur dit de rentrer dedans. Le groupe s’exécuta et découvrit une femme enchainée qu'il libéra. Dans la salle suivante une femme dragonne les accueillit en leur donnant le plan d'un donjon, dans lequel le groupe était entré, et leur demanda de lui trouver une œuvre d'art avec de la musique. La fine équipe décida d'aller voir la mozaique du lézard, celui-ci les accueillit en leur disant " le premier devra danser, le deuxième chanter, le troisième saigner, je dévorerais le quatrième et nous recommencerons au cinquième". Assan poussa Evaron dans la pièce en quatrième afin que le lézard la mange, de ce fait Crow tenta d'échanger des vers avec le lézard, dont le nom était Cyanoxantha, qui était un amateur de poésie afin de le distraire pour sauver Evaron. Pendant ce temps Cracra retraversa la pièce afin d'aller chercher un recueil de poésie de leur monde dans L’espoir de sauver Evaron. C'était sans compter sur la perfidie de la jeune femme libérée plus tôt qui les piégea dans le tableau. Evaron mourut alors dévorée par le lézard.

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 0 invité